dimanche 6 août 2017

Lecture : Anaïs Nin

"Why One Writes", The New Woman, 1974. 

A Spy in the House of Love, Delta of Venus, Henry and June... Sa manière de concevoir la vie et de l'écrire, à travers l'amour, est pour moi une révélation littéraire. La liberté transgressive qu'elle s'était octroyée, perce sous son calme et suggère toute la douceur de son rapport au monde. Il suffit de l'écouter à la fin de sa vie, si paisible, après une existence des plus tumultueuses. 
Je referme son journal et telle une obsession, je ne pense qu'à la retrouver dans une lecture prochaine. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire