vendredi 21 mars 2014

Voyage: Saint Honorat




Des deux îles de Lérins, refuges intemporels au large de Cannes, j'ai toujours préféré St Honorat. Son château en ruines au bord de la mer (pourquoi a t-il été construit si près de l'eau?), ces moines mystérieux, si peu nombreux dont on n'aperçoit jamais un signe de vie derrière les murs du monastère m'intriguent et m'enchantent. 

Je quitte cette région trop fréquentée mais emporte avec moi un fragment de cette île isolée avec Sainte Marguerite, persuadée d'y revenir un jour pour obtenir la certitude que rien n'aura changé. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire