dimanche 1 mars 2015

Photographie: la guerre en rose

Richard Mosse a suivi le conflit meurtrier en République Démocratique du Congo à l'aide d'une pellicule infrarouge. Il a été récompensé cette année pour son travail en décrochant le prix Deutsche Börse. Les images de guerre en tons noir, brun et vert sont devenues banales pour un public étourdi d'images. Mais la réalité n'en est pas moins effrayante. En rose, couleur tendre, le contraste est terrible. A l'aide de ce procédé photographique, Mosse dévoile ce qui est invisible à l’œil nu, tel des paysages rougeâtres imprégnés de sang. Certaines images sont très dures. je n'ai retenu ici que les plus artistiques. Il existe bel et bien une ambiguïté dans le photojournalisme, entre gravité et art qui met toujours le spectateur mal à l'aise. Cette série de photographies le confirme, de manière très efficace. 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire