mercredi 19 novembre 2014

Blonde


Marilyn par Bert Stern, 1962. 
Joyce Carol Oates, la décrit crûment dans Blonde, (2000). Mais ne l'explique pas. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire